Choisissez une langue:
Choisissez une langue
Nous sommes un développeur et fabricant de technologie de réseau et communication perfectionnées. Nos produits innovants de réseau, stockage, sécurité et domotique sont conçues dans nos laboratoires et distribué dans les marches pays.

VDSL - Very High Speed Digital Subscriber Line

Le VDSL2 est le successeur du VDSL. Parmi les améliorations notables, la vitesse passe à 100 Mbit/s en full-duplex, et la distance entre l'utilisateur et le DSLAM est portée à 3 500 mètres. Alors que les technologies VDSL2 semblent délaissées en France au profit de la fibre optique, la plupart des opérateurs européens ont annoncé des déploiement VDSL2 à grande échelle. En effet, cette technologie permet des débits de 50 Mbits symétriques pour des investissements 10 fois inférieurs à la fibre, en particulier en zone pavillonaire. En effet dans les zones pavillonaires (56,4 % de l'habitat en France[1]) qui refusent les câbles aériens, le coût du génie civil rend le VDSL2 incomparablement plus efficace que la fibre. Le VDSL2 reste une technologie intéressante, standardisée (ITU G.993.2) et plutôt efficace : elle permet d’obtenir une bande passante de 100 mbit/s à 500 mètres sur une simple paire de câbles de cuivre (en symétrique), comme celle utilisée actuellement avec l’ADSL (250 mbit/s à la source). L’avantage du VDSL2, c’est évidemment le coût : il « suffit » de tirer la fibre jusqu’à une borne (placée par exemple en début de rue) ou jusqu'à certains sous-répartiteurs bien choisis et les utilisateurs sont ensuite reliés avec le réseau actuel à cette dernière, ce qui évite 90 % du génie civil. Il y a donc triple avantage : prix, délais et nuisances. Aussi efficace que l’ADSL sur les grandes distances Le VDSL2 est très rapide en dessous de 500 mètres, et au dessus la technologie reste équivalent à l'ADSL2. À partir de 1,6 km, le VDSL2 est d’ailleurs équivalent à l’ADSL 2+ au niveau des performances.